Le détenu John Battaglia vient d’être exécuté par injection létale à la prison de Huntsville (États-Unis)

Dallas (États-Unis).
21h40, 1er février 2018, le détenu John Battaglia vient d’être exécuté par injection létale à la prison de Huntsville (États-Unis)… Derrière la vitre, une femme a assisté à cette mise à mort. Mary Pearl, son ex-femme. Elle est venue pour voir mourir celui qui a volé la vie de ses enfants.

La vie de Mary a basculé au printemps 2001. Après neuf ans de mariage avec John Battaglia, elle a enfin obtenu le divorce et la garde de ses deux petites filles : Faith et Liberty, 9 et 6 ans. Mais la séparation est compliquée.

Les relations avec John sont plus que tendues. Mary vient d’ailleurs d’obtenir qu’il soit condamné à une peine de prison avec sursis pour des violences commises à son encontre.

Mais le 2 mai 2001, alors que John a les deux petites dans le cadre de son droit de visite, il passe un appel à Mary. Tout d’un coup, elle entend Faith, son aînée : “Non, papa ! Non, s’il te plaît, ne fait pas ça ! “…

La suite de cette affaire dans prochaines parutions.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 183
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :