Castres : la mère de Lara, 6 ans, a t-elle tué sa fille pour mieux “punir” le père ?

Cette femme de 43 ans était sortie du coma mercredi, après une tentative de suicide. A-t-elle tué sa fille au monoxyde de carbone pour mieux “punir” le père ?

L’horrible scène se passe dimanche dernier, en fin d’après-midi, rue Sabaterie, dans le centre historique de Castres (Tarn). Une mère de famille de 43 ans accomplit des gestes terribles. D’abord, calfeutrer la salle de bain. Puis allumer un braséro. Le monoxyde de carbone dégagé par la combustion emplit le lieu confiné. Le reste ? Un immense gâchis. Maternel. Criminel.

Lorsque les secours arrivent sur place, ils découvrent cette femme inanimée. Entre la vie et la mort. Évacuée à l’hôpital Purpan de Toulouse, elle finira par sortir du coma mercredi. Mais le pire est ailleurs. A ses côté, gisait dans l’appartement la petite Lara, sa fille, âgée de 6 ans.

Asphyxiée. A jamais.

Hier, la mère a été mise en examen pour “assassinat” par un juge d’instruction toulousain. Une qualification retenant la notion de préméditation. Mais contrairement aux réquisitions du Parquet, elle n’a pas été placée en détention mais sous contrôle judiciaire. Une décision exceptionnelle. “Ma cliente avait planifié sa mort à elle, non celle de sa fille”, justifie son avocate, Me Stéphanie Boscari. Voir.

Selon la procureure de Castres, Céline Raignault, l’autopsie aurait mis en avant la thèse d’un homicide suivi d’une tentative de suicide.Dans un courrier qu’elle aurait laissé, la mère “évoque son futur passage à l’acte et la disparition de la petite sur fond de conflit avec le père”.

La justice devra désormais déterminer si la mère infanticide a voulu délibérément donner la mort à son enfant. L’a t-elle forcée à respirer le gaz mortel afin de ne pas quitter ce monde sans elle ? Pour punir le père ? La petite n’est-elle qu’une victime collatérale des pulsions suicidaires de sa maman, après avoir respiré un air vicié ?

Une chose demeure certaine : Lara a été fauchée, un dimanche de février. Asphyxiée, à 6 ans, dans un petit appartement castrais.

 

Source: Lenouveaudetecttive.com

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 183
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :