CPI: Une Béninoise et une Ougandaise parmi les nouveaux juges

Six nouveaux juges dont deux africaines ont prêté serment ce vendredi 9 mars 2018, à la Cour pénale internationale (CPI) au Pays Bas annonce l’institution dans un communiqué .

Il s’agit du Juge Reine Alapini-Gansou du Bénin et du juge Solomy Bossa de l’Ouganda.  Tomoko Akane du Japon, Kimberly Prost du Canada, Luz del Carranza du Pérou et Rosario Aitala de l’Italie complètent la liste des nouveaux juge de la Cour Pénale Internationale (CPI)

 

Juge Reine Alapini-Gansou (Bénin)
Juge Solomy Bossa (Ouganda)

 

Les juges ont pris un engagement solennel, devant le Président de l’AEP, S.E. M. O-Gon Kwon, en déclarant : « Je déclare solennellement que je remplirai mes devoirs et exercerai mes attributions de juge de la Cour pénale internationale en tout honneur et dévouement, en toute impartialité et en toute conscience, et que je respecterai le caractère confidentiel des enquêtes et des poursuites et le secret des délibérations ».

Le Président de l’AEP, S.E. M. O-Gon Kwon, a salué l’arrivée des nouveaux juges : « Rendre justice au niveau international n’est pas une tâche aisée : les victimes des crimes internationaux les plus graves se tournent vers ces juges pour qu’ils rendent justice dans le cadre de situations qui ont profondément affecté leurs vies et leurs communautés. Les accusés méritent d’avoir des procès conduits avec équité, efficacité et impartialité. La crédibilité et la légitimité de la Cour s’appuiera, en grande partie, sur votre capacité à être des juges équitables et impartiaux de même que sur vos jugements. »

La Présidente de la CPI, Mme la juge Silvia Fernández de Gurmendi, a déclaré : « Nos six nouveaux collègues se joignent la Cour alors que celle-ci fait face à de nombreux défis. Dans les dernières années, les juges ont joué un rôle de premier plan dans les efforts menés pour améliorer l’efficacité et l’effectivité des procédures de même que la qualité de la justice rendue. Je suis confiante que ces efforts seront poursuivis et enrichis par les nouvelles idées et l’expérience qu’apporteront les nouveaux collègues qui se joignent la Cour aujourd’hui. »

Assistaient également à la cérémonie : les juges de la Cour pénale internationale, le Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, le Procureur adjoint de la CPI, M. James Stewart, le Greffier de la CPI, M. Herman von Hebel, le Vice-président de l’Assemblée des États parties, S.E. l’Ambassadeur Momar Diop, le Président et les Vice-Présidents de l’Association du Barreau près la Cour pénale internationale, Maîtres Karim Khan, Chief Charles Taku et Jens Dieckmann, de même que plusieurs diplomates et autres invités de haut rang, des représentants des autres organisations internationales présentes à La Haye et des membres de la société civile.

La Cour pénale internationale compte dix-huit juges qui sont des nationaux des États parties au Statut de Rome. Ils sont choisis parmi des personnes jouissant d’une haute considération morale, connues pour leur impartialité et leur intégrité et réunissant les conditions requises dans leurs États respectifs pour l’exercice des plus hautes fonctions judiciaires. L’élection des juges tient compte de la nécessité d’assurer la représentation des principaux systèmes juridiques du monde, une représentation équitable des hommes et des femmes et une répartition géographique équitable.

  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :