Bénin diplomatie : Auguste Alavo éjecté de l’ambassade du Bénin à Paris ?

Alavo tombe…

Séisme dans la diplomatie béninoise. Sauf changement de dernière heure, la carte diplomatique connaitra un nouvel aménagement. Ce sera aussi l’occasion pour déplacer des pions sur ce damier. Ainsi, l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin près la République française Comlan Auguste Alavo perdrait sa position stratégique…

Patrice Talon a rencontré Emmanuel Macron il y a quelques jours avec des retombées considérables. Mais tout porte à croire que le Chef de l’Etat béninois n’a pas été satisfait de la préparation de sa visite de travail en France. Inutile de revenir sur le flop d’octobre 2017 où le président béninois pendant son séjour parisien du 02 au 09 de ce mois n’a pu s’entretenir avec son homologue français et Pierre Gattaz du Mouvement des entreprises de France (MEDEF). Ce qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive avec à la clé le limogeage du Secrétaire général du ministère des affaires étrangères du Bénin Marc Hermann Araba.
C’est la visite de travail où Patrice Talon a été reçu le 05 mars dernier à l’Elysée qui a été révélateur des tares de l’ambassadeur du Bénin à Paris. D’abord annoncé pour être reçu le mardi 06 mars, c’est avec grande surprise qu’on a assisté à un changement de programme et le Chef de l’Etat béninois a été reçu la veille à 18 heures pour 30 minutes. Un fait pas anodin dans les milieux diplomatiques. Mieux certaines sources affirment que l’entretien était un peu exsangue même si diplomatiquement si policé par les déclarations à la presse. Toutes choses qui amènent à dire que cette audience a été obtenue au forceps.
Cet état de choses qui vient en rajouter à l’indignation voilée de Patrice Talon après la première tentative ratée coûte le poste de l’ambassadeur Auguste Alavo. De sources très introduites dans la galaxie diplomatique béninoise, ce Ministre Plénipotentiaire des affaires étrangères A1-12 retraité âgé de 71 ans serait rappelé. Bien que proche de Patrice Talon, ce dernier ne digèrerait pas son manque compétence à un poste aussi stratégique, la France mère patrie et très futée en diplomatie.
Mais Auguste Alavo dont les rapports avec le ministre des affaires étrangères Aurélien Agbénonci ne seraient pas des plus tendres, sera envoyé à l’ambassade du Bénin à Niamey en qualité d’ambassadeur en remplacement de Noel Coumba Koussé. Pour le moment, aucune précision par rapport à son remplaçant à Paris.

Réouverture…

La carte diplomatique du Bénin réaménagée en juillet 2016 subira encore une retouche. L’ambassade du Bénin à Cuba rouvre ses portes. Elle sera sous la houlette de Noel Comba Koussé qui aura laissé son poste à Niamey à Auguste Alavo. En fait, la fermeture de la représentation diplomatique béninoise à La Havane, capitale de Cuba pourvoyeur de bourses d’études à de nombreux Béninois, n’a pas été du goût de cet Etat qui entretient des relations séculaires avec le Bénin. Du coup, non seulement les nombreux étudiants et ressortissants béninois dans cet Etat en souffrent énormément mais le Cuba menacerait de faire pareil à Cotonou. Une situation qui ne saurait perdurer. D’où la décision de la réouverture de ce poste diplomatique.

 

Source : Nord Sud Quotidien

Raoul HOUNSOUNOU

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 237
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :