Tchad : la nouvelle Constitution adoptée

L’Assemblée nationale tchadienne a adopté lundi une nouvelle Constitution, qui marque l’instauration de la 4ème République.

La séance de lundi s’est déroulée sous haute tension. Un important dispositif policier et militaire a été mis en place dès les premières heures de la journée, afin d’empêcher des perturbations.

Des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile avaient appelé la population tchadienne à se rendre massivement lundi au Palais de la démocratie (siège de l’Assemblée nationale) pour exprimer leur désapprobation.

Les 28 députés de l’opposition avaient claqué le 16 avril les portes du Parlement, majoritairement dominé par le parti au pouvoir, s’engageant à boycotter les activités de l’Assemblée nationale jusqu’au vote du projet de Constitution.

L’opposition a réclamé l’adoption de la nouvelle Constitution par voie référendaire et non par l’Assemblée nationale dont le mandat, arrivé à terme le 20 juin 2015, a été prorogé par une loi organique. Cette position est soutenue par la Conférence épiscopale et l’Ordre des avocats.

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :