Indonésie : elle conservait les corps de son mari et de sa fille décédés pour une raison mystique…

Mercredi dernier à Cimahi, à l’ouest de l’île de Java en Indonésie. La police locale se presse devant la maison d’une certaine Neneng Hatidjah. Âgée de 77 ans, elle habite ici depuis des années. Mais ces derniers temps une odeur très forte émane de chez elle. Neneng n’a d’ailleurs pas voulu laisser rentrer le médecin qui effectuait des visites de routine. Trouvant cela étrange, c’est lui qui a prévenu la police.

Les policiers, avertis, décident de rentrer de force chez la septuagénaire. Et ils ne s’attendaient pas à faire une découverte aussi macabre.

À l’intérieur, recouverts pas des vêtements, se trouvent les corps en décomposition de son mari et de sa fille. Cette dernière est morte il y a deux ans, à l’âge de 50 ans. Son père est décédé fin décembre. Il avait 85 ans.

Neneng a également répandu de la poudre de café autour des cadavres. Et des dizaines de flacons de parfums sont dispersés autour de la maison. Histoire de masquer l’odeur de la mort, certainement…

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :