Coupe du Monde 2018: Neymar déjà au pied du mur avec le Brésil

Cette fois, il faut franchir l’obstacle ! Même diminué, Neymar doit enfin lancer le Mondial du Brésil, vendredi à Saint-Pétersbourg face au Costa Rica, et rapprocher des huitièmes une Seleçao qui s’est fébrilement cassé les dents sur la muraille suisse (1-1).

Dans le tableau de marche de la Canarinha, personne n’imaginait trébucher d’entrée. Ce faux-départ complique la situation brésilienne (1 pt) dans le groupe E, où la Serbie (3 pts) a accentué la pression en battant les Costariciens (1-0).

“La pression, on l’a toujours”, a balayé le défenseur Thiago Silva, mais la belle mécanique auriverde d’avant la Coupe du monde (11 matchs sans défaite) connaît des ratés inattendus.

L’autre imprévu, ce sont les douleurs à la cheville droite dont s’est plaint Neymar après avoir subi pas moins de 10 fautes contre la Suisse.

Si la Fédération brésilienne (CBF) assure que son pied droit, opéré en février et cause d’une longue convalescence, n’a pas été touché, l’attaquant du Paris SG s’entraîne depuis son arrivée en Russie avec un strap bleu sous la chaussette. Et le sélectionneur Tite a reconnu samedi dernier qu’il n’était pas encore “à 100%”.

Le choc reçu contre la Suisse n’a sans doute rien arrangé puisque Neymar est resté aux soins lundi et mardi, avant de reprendre l’entraînement “normalement” mercredi, selon la CBF.

“Je me suis bien entraîné, je me suis senti à l’aise et je suis tranquille pour mon pied”, a lâché la superstar dans une vidéo diffusée par sa fédération.

Source: VOAAFRIQUE

  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 183
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :