Coupe du Monde 2018: Le Sénégal et le Japon dos à dos (2-2)

OUPE DU MONDE – Le Japon et le Sénégal n’ont pas réussi à faire fructifier leur victoire du premier match en s’acrochant 2-2 dimanche à Ekaterinbourg. Ce résultat, marqué par plusieurs erreurs des gardiens, laisse toutes leurs chances aux deux équipes mais aussi à la Pologne et à la Colombie, encore en vie avant leur rencontre à 20h00 dans ce groupe H.

Cette rencontre entre le Japon et le Sénégal à Ekaterinbourg avait des airs de finale avant l’heure dans ce groupe H. Le vainqueur de ce match était quasiment assuré de pouvoir disputer les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Une place pourtant promise à la Pologne et à la Colombie. Finalement, les deux sélections se sont quittées sur un score nul (2-2), un résultat qui ne fait les affaires de personne. Les Lions de la Teranga ont à chaque fois mené au score grâce à Sadio Mané (11e, 1-0) et Moussa Wagué (71e, 2-1). Pourtant, les Japonais ont réussi à rester au contact par l’intermédiaire de Takashi Inui (34e, 1-1) et Keisuke Honda (78e, 2-2). Rien n’est donc fait dans ce groupe H avant le Pologne- Colombie de ce dimanche soir (20h).

Le Sénégal pourra très certainement nourrir des regrets. La formation africaine a idéalement entamé leur rencontre. Sur son côté gauche, Youssouf Sabaly s’est montré très remuant et dangereux. Le latéral a déclenché une première tentative (6e), sans pour autant réussir à trouver la faille. Ce n’était que partie remise. Cinq minutes plus tard (11e), le pensionnaire des Girondins de Bordeaux était à l’origine du premier but de son équipe. Le numéro 12 a tenté une reprise enveloppée du droit que Kawashima a préféré boxer. Mais le cuir a rebondi sur Sadio Mané qui, en véritable renard des surfaces, a permis aux siens d’ouvrir le score. Dès lors, le Sénégal semblait avoir fait le plus dur.

Des Nippons à réaction

Pourtant, les hommes d’Aliou Cissé ont rapidement déchanté. Malgré des tentatives de Sarr (22e) et Niang (39e), les Japonais ont trouvé les ressources nécessaires pour égaliser à la 34e minute de jeu grâce à Takashi Inui (1-1). En deuxième période, les Sénégalais semblaient être revenus avec de meilleures intentions. Pourtant les tentatives de N’Diaye (51e) et Niang (55e) restaient trop timides pour inquiéter Kawashima.

En face, les Japonais, par l’intermédiaire d’Osako (49e, 60e, 64e), n’étaient pas en reste, loin s’en faut. Si Moussa Wagué a finalement surgi pour redonner l’avantage au Sénégal (71e, 2-1), la joie fut de courte durée. Sept minutes plus tard, l’indéboulonnable Keisuke Honda (78e, 2-2) permettait aux Blue Samurais de sauver les meubles. Au final, ce résultat n’arrange pas grand monde. Le groupe H reste plus indécis que jamais. La Pologne et la Colombie, qui s’affrontent ce dimanche soir (20h), pourraient même en profiter.

 

Source: Eurosport

  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :