Coupe du Monde 2018: Ronaldo hors sujet face à l’Iran (1-1), le Portugal a laissé échapper la première place

COUPE DU MONDE 2018 – Un pénalty raté de Ronaldo, c’était improbable mais c’est arrivé contre l’Iran, lundi soir. Une maladresse qui a en partie coûté le nul concédé par le Portugal (1-1), qui a laissé la première place du groupe B à l’Espagne. En huitième, le Portugal affrontera donc l’Uruguay.

C’est ce qu’on appelle les montagnes russes émotionnelles. Virtuellement en tête du Groupe B à cinq minutes du terme, le Portugal a frôlé l’élimination quelques minutes plus tard. Après l’égalisation sur un penalty parfait de Ansarifard, l’Iran a bien failli décrocher son billet pour la suite du tournoi lorsque Mehdi Taremi s’est présenté face à Rui Patricio, et qu’il a trop décroisé son tir (90e+5). Finalement deuxièmes du groupe, les Lusitaniens s’en sont sortis et retrouveront l’Uruguay en huitième de finale.

Il n’est pas certain que Cristiano Ronaldo trouve facilement le sommeil, ce lundi soir. Il pourra se satisfaire de la qualification, certes. Mais s’il avait transformé le penalty qu’il s’est lui-même employé à obtenir (53e), le break aurait été fait et le Portugal affronterait peut-être la Russie samedi, plutôt que l’Uruguay vendredi. Mais de huitième de finale, il a bien failli ne pas en être question du tout pour CR7. Son destin dans la compétition a bien failli prendre une autre tournure, lorsque l’arbitre de la rencontre est allé visionner les images de son accrochage avec Pouraliganji. Finalement, le Ballon d’or en titre s’en est tiré avec un simple jaune.

La VAR, star du match

Dans un match fermé, que les Portugais ont dominé territorialement, les occasions ont manqué. Cristiano Ronaldo a eu deux opportunités sur des tirs lointains, et l’Iran a beaucoup piqué en contre, sans vraiment trouver l’ouverture dans la défense portugaise. Il n’y aura eu que deux vrais animateurs dans cette rencontre. Ricardo Quaresma et l’arbitrage vidéo. Préféré à Bernardo Silva, l’ailier du Besiktas est parvenu à ouvrir le score avec un geste magnifique qu’il aurait pu breveter tant il est coutumier du fait : après un relais avec Adrien Silva, il a trouvé la lucarne iranienne d’un extérieur du pied droit délicieux (45e).

Ricardo Quaresma et Cristiano Ronaldo lors de Portugal - Iran lors de la Coupe du monde 2018

Derrière, la seconde période n’a été qu’affaire d’arbitrage vidéo. D’abord pour le penalty obtenu mais manqué par Cristiano Ronaldo (53e), puis pour la couleur du carton infligé au capitaine portugais (81e), et enfin pour le penalty iranien obtenu dans le temps additionnel pour une faute de main de Cédric (90e+1). Si la main était bien réelle, il est toutefois difficile d’assurer qu’elle était intentionnelle. Quoi qu’il en soit, le Portugal va devoir monter son niveau d’un cran, samedi (20h), face à une Celeste qui n’a pas encaissé le moindre but dans ce Mondial.

 

Source: Eurosport

  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  • 237
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :