Un serial killer allemand se tue en prison lors d’un jeu sexuel

26/07/18 – Bochum (Allemagne).
La perversité et l’obsession auront eu sa peau.

Egidius Schiffer était un monstre. En 2008, celui qu’on surnommait “L’Etrangleur d’Aix-la-Chapelle”, avait écopé de la réclusion criminelle à perpétuité pour une série de meurtres abominables, en Allemagne. Il avait été reconnu coupable de cinq homicides. Cinq meurtres de femmes, des auto-stoppeuses, mortes étranglées entre 1983 et 1990 et dont trois avaient aussi été violées. Les victimes avaient entre 15 et 31 ans.

Ce dimanche, cet effroyable serial killer a finalement été découvert mort dans sa cellule, par les surveillants de la prison de Bochum. Il avait 62 ans.

Mais ne croyez pas que le sexagénaire a été emporté par la vieillesse ou par une maladie. Il ne s’est pas non plus suicidé.

Non. Egidius Schiffer s’est tué par accident. Un accident pour le moins surprenant.

Selon un rapport de police qui a été diffusé, le détenu serait mort en se masturbant d’une très bizarre manière. En effet, pour augmenter son plaisir solitaire, l’homme avait dénudé les fils électriques de sa lampe de chevet. Des fils qu’il avait entouré autour de son pénis et de ses tétons…

Vous l’aurez compris, Schiffer est mort électrocuté. Une décharge a fait vaciller son coeur.

Comme quoi, la justice des watts est bien plus sévère que la justice des hommes…

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :