Liga : L’Atlético Madrid tenu en échec sur la pelouse de Valence (1-1)

LIGA – L’Atlético Madrid n’a pas pu faire mieux qu’un match nul 1-1 sur la pelouse du Valence CF pour son premier match de la saison en championnat. Kevin Gameiro aurait même pu offrir la victoire aux Valenciens dans les derniers instants. Auparavant Rodrigo (56e) avait répondu à Correa qui avait ouvert le score en première période (26e) sur une offrande d’Antoine Griezmann.

Le premier choc de cette nouvelle saison de Liga n’a pas trouvé de vainqueur. Tous deux qualifiés pour la phase de groupes de la Ligue des Champions, Valence et l’Atlético Madrid n’ont en effet pas réussi à se départager ce lundi soir (1-1). Angel Correa a inscrit le premier but de la saison pour les Colchoneros suite à une passe lumineuse d’Antoine Griezmann. Rodrigo lui a répondu en égalisant après la pause. Malgré les entrées en jeu de Kévin Gameiro et de Michy Batshuayi, les Valencians n’ont pas réussi à arracher la victoire en fin de match.

Il n’a eu besoin que d’une étincelle pour faire jaillir la lumière. Pendant plus de vingt minutes, Antoine Griezmann a été très discret sur la pelouse de Mestalla. L’Atlético Madrid était alors légèrement dominé par Valence et n’avait que quelques contres à se mettre sous la dent. Et c’est justement sur l’une de ces banderilles que “Grizou” a fait étalage de son talent. Du gauche, le Bleu a délivré une merveilleuse passe décisive à destination d’Angel Correa, qui a ensuite ajusté Neto(26e). Une ouverture du score récompensant la bonne première période des Colchoneros, très peu mis en danger sur le plan défensif.

Batshuayi et Gameiro, incisifs mais pas décisifs

En panne d’inspiration pendant le premier acte, les Valencians ont essayé d’appuyer sur l’accélérateur au retour des vestiaires. Cela a payé avant même l’heure de jeu, Rodrigo ayant profité d’une mauvaise anticipation de Diego Godin pour contrôler le ballon de la poitrine avant de fusiller Jan Oblak (56e). Le rythme est alors monté d’un cran et chaque équipe a pu espérer l’emporter lors de cette fin de match haletante.

Michy Batshuayi et Kévin Gameiro, qui effectuaient leurs premiers pas sous le maillot des Murcielagos, ont ainsi pu se mettre en évidence, sans réussite cependant. Passé par Evian-Thonon-Gaillard, Daniel Wass a eu la balle de match en toute fin de partie. Mais le Danois a buté sur un Oblak impeccable (88e). Depuis que Diego Simeone est assis sur son banc (décembre 2011), l’Atlético Madrid n’a jamais perdu sa première rencontre de la saison en championnat. Cette série est donc toujours en cours…

Antoine Griezmann à la lutte avec Ezequiel Garay
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :