Bénin / internet: telegram messenger ravi la vedette à whatsapp

Annoncées il y a quelques semaines par le gouvernement béninois, un décret sur les taxes à la consommation internet est entré en application la nuit du mardi 18 au mercredi 19 septembre 2018.

Taxer les << transferts d’images qui critiquent le gouvernement >>

Les arguments du gouvernement ne convainquent guère à Cotonou, surtout après que le ministre des Finances, Romuald Wadagni, a expliqué, lors d’un forum consacré à l’investissement le 28 août, que le coût de la connexion internet ne serait renchéri que pour ceux qui font un usage ludique de la connectivité ou qui effectuent des « transferts d’images qui critiquent le gouvernement ».

La taxe sur internet par les autorités du Bénin notamment sur les réseaux sociaux  facebook, twitter, whatsapp, messenger et autres a poussée les béninois de l’intérieur comme ceux de la diaspora à se ruer vers le réseau social TELEGRAM ces dernières 48 heures.

<< Le choix telegram >>

Pour plusieurs internautes interrogés, ce choix est dû à la moindre consommation de données. Pour d’autres, ce réseau social est presque gratuit pour contourner le coût très élevé de l’internet depuis ce mercredi 19 septembre dernier.

<< Le réseau social Telegram >>

TELEGRAM Messenger est une application de messagerie sécurisée hébergée sur le cloud. Les utilisateurs peuvent échanger des messages, photos, vidéos et documents sans limite de taille. Il est aussi possible d’envoyer des messages chiffrés de bout en bout qui ne sont pas stockés sur les serveurs de TELEGRAM. La partie cliente est libre tandis que la partie serveur reste propriétaire, ce qui conduit certains cryptologues à critiquer une « sécurité par l’obscurité », jugée inférieure à la publicisation du système de chiffrement utilisé (ce qui permet de publier les éventuelles failles).
TELEGRAM est basé à Berlin et a été créée en 2013 par les frères Nikolaï  et Pavel Dourov.

La Rédaction

  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 177
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :