Ligue des champions : Le PSG étrille l’Etoile Rouge, Neymar signe un triplé (6-1)

LIGUE DES CHAMPIONS – Le PSG n’a fait dans le détail. Les hommes de Thomas Tuchel ont étrillé l’Etoile Rouge, mercredi soir, au Parc des Princes (6-1). Neymar en a profité pour signer un triplé en marquant notamment deux coups francs directs. Edinson Cavani, Angel Di Maria et Kylian Mbappé sont les autres buteurs de la partie. Paris est provisoirement 2e du groupe C avec 3 points.

On attendait une réaction du PSG en Ligue des champions, on l’a eu. Face à une équipe de l’Etoile Rouge de Belgrade qui aura tenu bon vingt minutes, le Paris Saint-Germain a signé une performance XXL et s’est baladé (6-1) face aux Serbes lors de la 2e journée du groupe C. Emmenés par un Neymar monumental et auteur d’un triplé, les Parisiens se seront montrés appliqués et concernés, de la première à la dernière minute. Une victoire qui relance les Parisiens dans la qualification aux huitièmes de finale.

On a retrouvé le Paris des phases de poules de l’an passé. Celui qui impressionnait, qui démolissait ses adversaires et qui avait battu des records. Contre une formation de l’Etoile Rouge venue avant tout pour défendre, les joueurs de Thomas Tuchel n’ont mis que vingt minutes à venir à bout du mur serbe. Le temps pour Neymar de monter en puissance, de provoquer un coup franc plein axe qu’il s’est lui-même chargé de transformer (20e, 1-0). A peine le temps de souffler et le Brésilien remettait ça à la conclusion d’un centre en retrait de Mbappé (22e, 2-0). Le début d’un long calvaire pour les Serbes.

Un Neymar en mode artilleur

Car ce Paris-là avait retenu les erreurs de Liverpool. Très concentré, concerné à la perte du ballon à l’image des replis de Di Maria, le PSG a offert un récital à ses supporters, avec un Neymar de gala à la baguette. A l’origine de presque tous les mouvements parisiens, le Brésilien a multiplié les chevauchées, jouant avec beaucoup de justesse et trouvant ses partenaires dans le bon tempo. Et ses coéquipiers se sont régalés. Tour à tour, Cavani (37e, 3-0), Di Maria sur une merveille de centre de l’extérieur du droit de Meunier (42e, 4-0) et Mbappé (70e, 5-0), malgré une position de hors-jeu non signalée, ont participé à une fête qui aurait pu être bien plus large sans les nombreuses parades de Borjan (15e, 26e, 31e, 45e, 47e, 50e, 84e) et la maladresse parisienne (9e, 28e, 39e, 49e, 65e, 67e, 75e, 87e, 88e, 90e).

Même s’ils auront eu la tête sous l’eau une grande partie de la rencontre, les joueurs de l’Etoile Rouge de Belgrade auront eu le mérite de ne jamais abdiquer. Courageux, les Serbes ont cherché à jouer et ils ont fini par être récompensé lorsque Marko Marin a profité d’une belle ouverture d’Emecilio pour tromper Areola en force (74e, 5-1). Un but pour l’honneur mais pas le dernier du jour. Un tel honneur ne pouvait revenir qu’à Neymar. Après l’avoir obtenu, le Brésilien s’est chargé d’expédier un nouveau coup franc en pleine lucarne (80e, 6-1) avant de sortir sous l’ovation du Parc des Princes. Le PSG a fait le boulot et regardera avec grande attention le Naples-Liverpool de ce soir avant d’aller en Italie lors de la prochaine journée.

  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 183
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :