Bénin: scandale à la fédération de football

Alors que le championnat béninois de football est prévu pour démarrer le 27 octobre prochain, au niveau de la fédération béninoise de football notamment au niveau de l’administration de ladite institution, on assiste vaillamment à un imbroglio total.

Depuis l’élection le 25 Août dernier d’un nouveau comité exécutif à la tête du football béninois, le sport roi semblait avoir définitivement tourné le dos aux sombres années et pratiques de l’ère Anjorin Moucharaf. Mais près deux mois après le constat est amer. Selon des sources bien renseignées au sein du milieu sportif de notre pays on apprend que l’actuel Secrétaire général, Claude Paqui et l’ex-SA, Zephirin Déguénon seraient mêlés à des détournements.

Les faits remonteraient à la dernière semaine du mois d’Août, avant leur départ pour le Niger, les Écureuils cadets avaient bénéficié d’un soutien financier de 5 millions de Francs CFA du président Mathurin de Chacus. Plusieurs semaines plus tard les langues ont commencé à se délier et on apprend qu’en réalité, les sieurs Claude Paqui et Zephirin n’auraient pas remis la totalité des 5 millions aux ayant droit mais auraient décidé de procéder à des retenues de 200mille francs CFA chacun sur le dos des joueurs, qui sous la menace ont dû se résoudre à ne pas réagir.

Les années passent mais les pratiques ont la peau très dure au sein de notre football.

Claude Paqui, actuel secrétaire général par intérim occupe encore le poste de Team Manager alors que d’anciens internationaux béninois tels Alain Gaspoz, Moudachirou Amadou,
Laurent Djaffo et autres Damien Chrysostome etc sont là. Claude Paqui a joué ce rôle à Lomé, à Blida et à Cotonou. Un secrétaire général par intérim qui fait autant de choses du jamais vu !

Mathurin de Chacus qui hésite à faire le ménage et qui continue à co-présider la fédération beninoise de football avec son mentor de toujours Anjorin Moucharaf depuis la prison civile de Cotonou, doit changer de cap car le président Patrice Talon qui l’a propulsé à ce poste au détriment de vaillants béninois, ne sera pas patient très longtemps.

Par Barnabé Kougblénou

 

 

  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 183
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :