Tanzanie : la BAD explore les possibilités d’investissement dans l’industrie agro-alimentaire

Une équipe d’experts de la Banque africaine de développement (BAD) est arrivée dimanche dans le sud des Hautes Terres de Tanzanie afin d’explorer les possibilités d’investissement dans la région, notamment dans l’industrie agro-alimemtaire.

Dimanche, l’équipe a visité l’aéroport international de Songwe, une plantation de pommes de terre irlandaise établie en partenariat avec le Couloir de croissance agricole méridional de Tanzanie (SAGCOT), et une zone désignée comme futur parc industriel à Inyala, dans la région de Mbeya.

Albert Chalamila, commissaire régional de Mbeya, a déclaré que les experts de la BAD s’étaient montrés intéressés par l’idée de soutenir les investissements dans la chaîne de valeur des cultures, afin d’améliorer le niveau de vie des fermiers.

“Cette visite est le fruit des discussions entre le président tanzanien John Magufuli et le président de la BAD, qui se sont récemment rencontrés dans le pays”, a indiqué M. Chalamila.

“La visite des experts de la BAD nous donne bon espoir de voir la banque débloquer les fonds qui nous permettront de construire une industrie de transformation des cultures”, a-t-il ajouté.

Les autorités régionales qui travaillent avec le SAGCOT ont d’ores et déjà désigné un certain nombre de zones destinées à la création de parcs industriels et à la culture de produits prioritaires dans la région de Mbeya, une des six régions les plus fertiles du pays avec Rukwa, Ruvuma, Iringa, Njombe et Morogoro.

“Les cultures prioritaires sont le maïs, le riz, le tournesol, la pomme de terre, la noix de coco, l’avocat, le café et le palmier”, a précisé M. Chalamila.

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :