Bénin / Football : les 10 raisons de l’échec à la Fédération Béninoise de Football (FBF)

Deux mois après l’élection du nouveau comité exécutif de la Fédération Béninoise de Football, le constat est alarmant. Si au départ cela a suscité l’espoir dans le rang des supporters du Onze national, depuis plusieurs semaines malgré les bons résultats des Écureuils A en qualifications de la coupe d’Afrique Cameroun 2019, l’heure est plutôt à la désillusion. La fédération sous Mathurin de Chacus n’a ni boussole ni gouvernail.

1- Mathurin de Chacus avait promis ne pas vouloir concentrer le pouvoir entre ses mains le 25 Août, mais près de deux mois plus tard il n’a procédé à aucune nomination. Du jamais vu non seulement dans le football béninois mais dans toute entreprise sérieuse.

2- Mathurin de Chacus n’a toujours pas apposé sa signature sur le compte en banque de la Fédération béninoise de football bloquant toute opération financière au sein de la FBF.

3- Mathurin de Chacus et son comité ne savent toujours ps si le championnat national annoncé sera chose effective alors que la date du 27 Octobre a été annoncée. Désordre ou amateurisme, chacun se fera sa propre opinion

4- Mathurin de Chacus n’a toujours pas rendu officielle la nomination du Colonel Zomahoun, un homme bien et respecté, pressenti pour prendre la tête de la ligue de Football.

5- La gestion clanique et abusive de la Fédération par Mathurin de Chacus et ses proches est une aberration.

6- Le sondage sur le changement de nom de l’Équipe nationale A est l’un des actes les plus ridicules depuis plus de 50 ans au Bénin alors que le championnat n’est même pas encore une réalité.

7- Le secrétariat général de la FBF est confié à Claude Paqui qui concentre en ses mains tous les pouvoirs sans partage !

8- Mathurin de Chacus est un visiteur régulier de Anjorin Moucharaf à la prison civile de Cotonou. Mathurin de Chacus ne prend aucune décision à la FBF sans consulter l’ancien président Anjorin Moucharaf. Une insulte auX votes des délégués qui l’ont élu pensant tourner dos aux années noires de Moucharaf.

9- Mathurin de Chacus est également influencé, à tort, dans ses choix par le jeune ministre Oswald Homeky. Ce qui fait de Mathurin de Chacus un président de Fédération nommé et non élu. On ne peut malheureusement rien reprocher au ministre préoccupé par le football de son pays qui a constaté que ça navigue à vue au sein de la FBF.

10- Le bureau exécutif de la Fédération béninoise de Football qui va se réunir le 24 Octobre va procéder à un vote de défiance vis à vis du président. Un épisode qui sera douloureux pour Mathurin de Chacus tant est qu’il n’a jamais pris contact avec les délégués qui l’ont élu le 25 Août 2018, et qu’il n’a d’égard pour personne de façon officielle !

 

Correspondant ODA- Bénin
Barnabé Kougblénou

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :