Après OM-PSG (0-2) – Tuchel : “J’ai detesté jouer sans Kylian Mbappé, ce n’est pas une bonne soirée”

LIGUE 1 – Remplaçant au coup d’envoi, Kylian Mbappé a fait basculer cet OM-PSG dès son entrée en jeu. Pourtant, les sourires étaient absents sur les visages du jeune Français et de son entraîneur après coup. En cause, le choix de Thomas Tuchel de punir le prodige français et Adrien Rabiot pour une “situation disciplinaire.”

Trois minutes. Le temps d’un brossage de dents pour le commun des mortels. Mais, on le sait depuis longtemps, Kylian Mbappé ne fait pas partie de cette caste-là. Ce dimanche soir l’a encore démontré. Une heure avant le coup d’envoi de cet OM-PSG, la foudre est tombée une première fois lorsque les compositions d’équipe sont tombées. Remplaçants, Kylian Mbappé et Adrien Rabiot ont pris place sur le banc. La raison ? Un retard à la causerie qui a excessivement énervé Thomas Tuchel.

Punis, les deux ont donc regardé leurs coéquipiers pas franchement inspirés pendant près d’une heure. Puis, Mbappé est entré en jeu. La foudre est tombée une seconde fois. Visiblement affamé de ballons et piqué dans son orgueil de champion, l’éclair Mbappé n’a pas tardé à se signaler. Lancée en profondeur, la fusée a fait la différence à la course pour semer Kamara et tromper Mandanda (1-0, 65e). Quatre minutes pour climatiser un Vélodrome qui ne demandait qu’à s’enflammer.

Ce n’était que le début d’un show bien monté, à base d’extérieur à faire pâlir les spécialistes du genre et d’accélérations lasers. Forcément, on s’attendait à ce que la soirée se termine en sourire. Ce fut tout l’inverse.

” Une grande équipe se repose sur des leaders”

Au micro de Canal +, Thomas Tuchel arborait un masque au moment d’évoquer la prestation de son prodige et son absence du onze de départ : “C’était une situation disciplinaire. On devait faire ça. Le collectif est plus important que les individualités ? Oui, c’est toujours comme ça dans le foot“.

Puis, dans un second temps, il s’est confié de manière plus personnelle : “Je n’aime pas jouer sans Kylian, j’ai détesté jouer sans lui ici dans un match comme ça. Pour ça, je suis triste. Il a apporté une belle réponse, mais je n’ai pas aimé jouer sans lui. Ce soir c’était un peu difficile pour moi. Personnellement, ce n’est pas une bonne soirée“.

u coup de sifflet final, Mbappé lui-même avait évoqué, en creux, une situation qu’il n’avait jusqu’à présent pas connu en pro. Interrogé sur son entrée décisive, il a endossé le costume de sauveur sans se faire de nœuds au cerveau : “L’équipe en avait besoin. Une grande équipe se repose sur des leaders, et il faut qu’ils sachent faire la différence dans les moments clés. Je peux assumer ce rôle et je l’ai fait aujourd’hui. Voilà, il faut continuer et rester dans le droit chemin“.

Le droit chemin, c’est probablement un retour à la normale dans les jours qui viennent comme l’a laissé entendre Tuchel dans son coaching, en faisant entrer les deux fautifs en cours de match. Le droit chemin, c’est aussi éviter que cet accroc ne se répète. Car Mbappé semble lancé sur la voie royale jusqu’au sommet. Il serait dommage de changer de route.

Kylian Mbappé lors de OM-PSG / Ligue 1

Kylian Mbappé lors de OM-PSG / Ligue 1Getty Images

Source: Eurosport

  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 177
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :