Algérie / France : négociation sur les restitutions liées à l’époque coloniale

56 ans après l’indépendance de l’Algérie, le ministre des Moudjahidines (Anciens Combattants), Tayeb Zitouni a annoncé mercredi à Alger, l’entame de négociations entre l’Algérie et la France autour de quatre dossiers “sensibles”.

La restitution des archives témoins de la présence coloniale française en Algérie, la restitution des crânes de combattants algériens gardés dans un musée parisien, les disparus pendant et avant la guerre, ainsi que l’indemnisation pour réparer le préjudice causé par les essais nucléaires français dans le sud algérien sont les quatre sujets mis sur la table des négociations entre les autorités des deux pays.

Faisant savoir que des “commissions conjointes” sont installées pour faire avancer les négociations, le ministre a précisé à la veille de la célébration du déclenchement de la guerre de libération (1er novembre 1954) que la question des archives a pris du retard à cause notamment de “l’installation d’un nouveau directeur général des archives françaises”.

La question de la mémoire commune entre les deux pays a toujours constitué une véritable entrave pour le développement de leurs relations politiques et économiques.

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 183
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :