Message du Président du PLP Léonce HOUNGBADJI au peuple béninois, depuis l’exil en France

Message du Président du PLP Léonce HOUNGBADJI au peuple béninois,*depuis l’exil en France

Béninoises, Béninois

Mes chers compatriotes,

C’est avec une grande affliction que j’ai quitté mon pays, notre pays commun, le Bénin, il y a quelques jours, le 19 octobre 2018.

Je ne suis pas parti, j’ai été poussé à l’exil, par le régime dictatorial qui a pris en otage le Bénin depuis avril 2016. *Ma vie est en danger et ma tête mise à prix.

Depuis l’avènement de Patrice Talon à la magistrature suprême, le Bénin sombre dans les abîmes de la dictature. Les opposants sont traqués, et une grande partie de la classe politique, mue par des intérêts nombrilistes, a honteusement trahi la confiance de plus de dix millions de Béninois, pour se mettre au service d’un seul individu sans foi ni loi. On ne trahit jamais impunément un peuple.

Je partage le sort des rares leaders à oser se ranger aux côtés des Béninois pour tenter de faire front au régime tyrannique qui régente le Bénin.

Mes chers compatriotes,

Notre pays traverse les heures les plus sombres de son histoire. Dans cette profonde tristesse, une conviction me réconforte et bétonne ma détermination : la bataille pour la libération du Bénin prend une nouvelle dynamique. Elle se mènera, je le sais, dans la sueur et les larmes, mais elle se mènera à tout prix. Elle se mènera puisque de notre ardeur commune dépend notre survie. Si nous échouons, nous endossons la responsabilité de sacrifier non seulement notre avenir, mais également celui de nos enfants et petits enfants. Nous ne pouvons pas échouer car aucune dictature dans l’histoire du monde n’a réussi à se jouer du peuple tout le temps.

Jeunesse béninoise en lutte, que la flamme du combattant ne nous quitte jamais, et que le sang fraternel coule toujours dans nos veines. Restons viscéralement unis, désunis nous mourrons. Restons unis, désunis nous mourrons.

Aujourd’hui, je suis en exil en France, et je sais qu’il n’y a pas de mission plus exaltante que celle de rester éveiller pour que son pays reste debout.

À tous mes camarades de lutte du PLP, du FSP, de la CDD-BENIN du PUJO, de l’Alliance IROKO du Dr Bertin Koovi, tous des hommes et femmes de grande valeur, épris de noblesse et de patriotisme, je voudrais dire mon admiration et mon affection. Je ne trahirai jamais nos idéaux.

À tous les amis, militants, sympathisants et parents qui me témoignent leur soutien, je voudrais dire mes sincères remerciements et réitérer ma fidélité.

Ma gratitude à la France, grand pays des droits de l’homme, pour son accueil.

Notre lutte engendrera l’espoir et le Bénin survivra à Patrice Talon.

Que DIEU nous bénisse et protège notre pays.

Vive le Bénin !

Je vous aime.

Paris, le 5 Novembre 2018

Léonce HOUNGBADJI

– Ancien journaliste

– Auteur du livre “Bénin : Le casse du siècle…”

– Président du Parti pour la Libération du Peuple (PLP)

– Coordonnateur national du Pôle Unifié des Jeunes de l’opposition (PUJO)

– Membre du bureau exécutif national du Front pour le Sursaut Patriotique (FSP)

– Membre du bureau exécutif national de la Coalition pour la Défense de la Démocratie au Bénin (CDD-BÉNIN)

  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 237
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :