Etats-Unis: L’ancien boxeur Samuel Little avoue 90 meurtres

Texas (USA).
Sans regret, sans empathie pour les victimes, il a avoué le pire…

A 78 ans, Samuel Little est désormais un vieil homme aux cheveux blancs. Sur son fauteuil roulant, malade du coeur et diabétique, cet Américain est pourtant le mal incarné.

Arrêté en 2012 dans un refuge pour sans-abri du Kentucky, Samuel Little était alors recherché pour trafic de stupéfiants. Mais des analyses ADN vont pousser la justice à le mêler à des affaires beaucoup plus graves : trois homicides non résolus datant de 1987 et 1989.

À chaque fois, les victimes, des femmes, ont été sauvagement battues et étranglées. Leurs corps étaient jetés dans des bennes à ordures. Pour ces crimes, le septuagénaire sera condamné en 2014 à trois peines de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

“L’affaire Little” aurait pu s’arrêter là. Mais la police est convaincue à cette période qu’il est impliqué dans d’autres meurtres.

Il faut dire que beaucoup de “cold case” présentent d’étranges similitudes avec le mode opératoire de Samuel Little. De plus, plusieurs femmes ont depuis affirmé avoir été violentées par cet homme, laissant pressentir le pire.

Ainsi le FBI, en lien avec les Texas Rangers, a décidé de rencontrer le meurtrier. Le deal était le suivant, s’il acceptait de parler, il aurait le droit de changer de prison.

Le contenu de ces rencontres vient d’être révélé aux médias. Car au printemps dernier, Samuel Little, a vidé son sac. Il a indiqué toutes les villes où il est allé et le nombre de personnes qu’il avait tuées à chaque endroit.

“Jackson, Mississippi—une ; Cincinnati, Ohio—une ; Phoenix, Arizona—trois”. La liste est longue… et effrayante.

Ses souvenirs sont comme intacts. Il se rappelle des visages de ses victimes, où il se trouvait précisément. En revanche, tout est un peu moins clair quand il s’agit de donner des dates exactes.

Au total, Little a avoué avoir tué 90 personnes entre 1970 et 2005. Un de ces meurtres sera prochainement jugé devant un tribunal.

Source: Le Nouveau Détective

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 183
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :