Mali : au moins 37 morts dans une attaque dans le centre

Le début du Nouvel An a été meurtrier au centre du Mali, où au moins 37 personnes ont été tuées dans une attaque attribuée par des témoins à une milice de dozos (chasseurs dogons), ont rapporté mercredi les médias maliens.

Cette attaque a eu lieu mardi matin à Khoul Hogo Peul dans la commune rurale de Bay (cercle de Bankass, région de Mopti). Selon des sources sécuritaires, le chef de village Moussa Diallo et des enfants font partie des victimes.

L’attaque a été confirmée mardi soir à la télévision nationale ORTM par le président de la Commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, Karim Keïta, qui a passé le réveillon avec les forces armées maliennes (FAMA) dans la région de Mopti.

“Je suis consterné par cette attaque contre des forains par des bandits armés”, a déploré le député sur son compte Twitter.

Dans son message de Nouvel An diffusé lundi soir, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta avait affirmé que “les conflits intercommunautaires, corollaires de l’insécurité, constituent une menace bien plus sérieuse pour la cohésion et l’unité” du Mali.

Pour désarmer les milices et pacifier le centre, le président a rappelé que “le programme de Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), effectif dans le septentrion malien, concerne également le centre (…) Les patrouilles mixtes timidement initiées vont s’intensifier dans les mois à venir”.

ElitesPress avec Xinhua

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 203
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :