Bénin : deux anciens chefs d’état pour barrer la route au pouvoir arbitraire de Talon

Les deux ex chefs d’état encore en vie de la République du Bénin, Nicéphore Soglo et Thomas Boni Yayi se sont rencontrés ce jeudi 7 février 2019 à Cotonou au domicile de Boni Yayi. Des tractations pour les élections législatives du 28 Avril 2019 étaient au cœur des discussions.

À la Suite de la rencontre de l’opposition le 17 janvier 2019 à Cotonou au siège de la Renaissance du Bénin, les deux anciens chef d’état béninois ont eu un long tête à tête sur la situations socio-politique et économique du pays.

À deux mois des élections législatives d’Avril 2019, les négociations s’intensifient dans les différents camps politiques du pays. Les présidents d’honneurs du parti de la Renaissance du Bénin et du parti des forces cauris pour un Bénin émergent continuent de croire à l’union de l’opposition.

En effet, les ex chefs d’état se sont encore rencontrés ce jeudi pour converger à une liste unique et aplanir leur différend. La confection d’une liste consensuelle et unie était l’objet des échanges entres les deux personnalités.

Les deux ex chefs d’état ont par cet acte démontré leur attachement à l’unification de l’opposition qui passe par de sacrifices mutuellement consentis afin de sauver la démocratie béninois en perte de vitesse.

  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :