Français enlevés au Bénin: une opération menée au Burkina a permis de les libérer selon l’Élysée

L’Elysée annonce la libération des deux français  enlevés au Bénin

C’est la fin de feuilleton qui a démarré depuis le 1 Mai 2019 à Natitingou au parc de la Pendjari dans le nord du Bénin où deux français et leur guide ont disparus. Si 48 heures après, le corps du guide béninois avait été retrouvé et identifé, ce n’était pas le cas des deux touristes qui, eux, avaient été enlevés.

Un coup dur pour le Bénin qui traverse une situation socio-politique tendue où il y a eu plusieurs morts et blessés par balles. Selon l’Elysée, quatre otages au total ont été libérés. Les deux autres otages libérés sont une citoyenne nord-américaine et une Sud-Coréenne. Deux membres des forces spéciales sont morts lors de l’opération menée dans la nuit de jeudi à vendredi dans le nord du Burkina Faso, a annoncé l’Elysée.

Le renseignement américain en soutien

« Je félicite l’ensemble des forces ayant mené cette opération complexe, ainsi que tous ceux qui y ont contribué : quatre vies ont été sauvées cette nuit, quatre vies entre les mains de terroristes », a déclaré la ministre des armées, Florence Parly, dans un communiqué. « C’est avec émotion et tristesse que j’adresse mes pensées aux familles des deux militaires décédés, à leurs proches, à leurs frères d’armes et à l’ensemble des commandos marine », y déclare-t-elle également. Des hommages réitérés dans un communiqué par le chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, qui a souligné le « concours direct de l’opération “Barkhane”, des forces armées burkinabées et le soutien en renseignement américain ».

Aymar

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :