Tennis: Djokovic – Thiem : une belle qui sent la poudre

ROLAND-GARROS – Si la première demi-finale entre les légendes Roger Federer et Rafael Nadal monopolise l’attention générale, la seconde entre Novak Djokovic et Dominic Thiem s’annonce au moins tout aussi explosive. Le Serbe et l’Autrichien, impressionnants en quarts de finale, ont rendez-vous vendredi pour la troisième fois à Paris pour un autre combat des chefs.

Le contexte

On les attendait et ils sont bien au rendez-vous du dernier carré. Novak Djokovic, tête de série numéro 1, et Dominic Thiem, tête de série numéro 4, ont assumé sans trembler leur statut de favoris du haut du tableau de cette édition 2019 de Roland-Garros. Et le Serbe a même fait bien mieux que répondre simplement aux attentes : il est le seul joueur à n’avoir pas encore perdu le moindre set à ce stade du tournoi. En mission, il a économisé ses forces pour ces deux ultimes étapes du tournoi qui, s’il les passe avec succès, lui permettraient de réaliser le Grand Chelem à cheval sur deux saisons pour la deuxième fois de sa carrière.

Au-delà de ces considérations, force est de constater que Djokovic suit parfaitement le tableau de marche qu’il s’était fixé. Hors de forme et peu concerné pendant la tournée américaine en mars, il s’est remis en mode Grand Chelem depuis quelques semaines. Après avoir envoyé un premier message en glanant le titre à Madrid, il a su enchaîner à Rome avec une finale, remportant notamment un précieux succès pour sa confiance face à Juan Martin Del Potro au terme d’un superbe combat. A Paris, il est resté sur cette dynamique de victoires et a passé avec succès son premier test en quarts contre Alexander Zverev. Tous les voyants semblent donc au vert pour lui.

De son côté, Dominic Thiem a franchi un cap supplémentaire cette saison en décrochant son premier titre en Masters 1000 à Indian Wells. Sur terre, il a aussi glané un trophée à Barcelone où il a notamment dominé Rafael Nadal en demi-finale. Contrairement à l’an passé, l’Autrichien a fait le choix de s’économiser la semaine précédant Roland-Garros et il semble en récolter les fruits : indéniablement, il est monté en puissance aussi bien physiquement que tennistiquement en deuxième semaine contre Gaël Monfils puis Karen Khachanov. Finaliste l’an dernier, il veut le titre cette année et s’en est peut-être donné les moyens.

Face-à-face

Novak Djokovic mène assez largement dans ses duels face à Dominic Thiem puisqu’il en a remportés 6 sur 8. Mais sur leurs quatre dernières confrontations, toutes disputées sur terre battue, le bilan est nettement plus équilibré puisque les deux joueurs comptent chacun deux succès.

A Roland-Garros, ils ont déjà croisé le fer à deux reprises pour deux matches à sens unique : le premier en faveur du Serbe en 2016 (6-2, 6-1, 6-4), le second pour l’Autrichien l’année suivante (7-6, 6-3, 6-0).

Leur dernier affrontement sur le circuit avait enfin tourné en faveur de Djokovic en deux sets très serrés (7-6, 7-6) à Madrid il y a quelques semaines, dans des conditions plus rapides qu’à Paris en raison de l’altitude.

Novak Djokovic et Dominic Thiem à Roland-Garros en 2017

Novak Djokovic et Dominic Thiem à Roland-Garros en 2017Getty Images

Leur parcours

Novak Djokovic

1er tour : bat Hubert Hurkacz (6-4, 6-2, 6-2)
2e tour : bat Henri Laaksonen (6-1, 6-4, 6-3)
3e tour : bat Salvatore Caruso (6-3, 6-3, 6-2)
1/8e de finale : bat Jan-Lennard Struff (6-3, 6-2, 6-2)
1/4 de finale : bat Alexander Zverev (7-5, 6-2, 6-2)

Dominic Thiem

1er tour : bat Tommy Paul (6-4, 4-6, 7-6(5), 6-2)
2e tour : bat Alexander Bublik (6-3, 6-7(6), 6-3, 7-5)
3e tour : bat Pablo Cuevas (6-3, 4-6, 6-2, 7-5)
1/8e de finale : bat Gaël Monfils (6-4, 6-4, 6-2)
1/4 de finale : bat Karen Khachanov (6-2, 6-4, 6-2)

Trois stats à avoir en tête

4. Il s’agit de la quatrième demi-finale consécutive à Roland-Garros pour Dominic Thiem. Novak Djokovic en avait enchaîné six de son côté entre 2011 et 2016. Le Serbe atteint cette année le 9e dernier carré de sa carrière Porte d’Auteuil.

129. C’est le temps maximum (en minutes, soit 2h09) passé sur le court par Novak Djokovic dans un match lors de cette édition 2019. C’était en quart de finale contre Alexander Zverev. Le Serbe a joué moins de 9 heures (8h55 exactement) en cinq rencontres, soit 107 minutes en moyenne (1h47) par partie.

26. Novak Djokovic a enchaîné jeudi sa 26e victoire consécutive en Grand Chelem. Sa dernière défaite date d’un an contre Marco Cecchinato en quarts de finale à Paris.

Ils ont dit

Novak Djokovic : “Dominic est là où il mérite d’être, et surtout sur terre battue où il joue son meilleur jeu. Il a une puissance impressionnante en coup droit et il a beaucoup progressé au service. Nicolas Massu (son nouvel entraîneur, ndlr) l’a beaucoup aidé, notamment dans les gros matches. On dirait qu’ils ont bien travaillé.”

Dominic Thiem : “Quand j’entrerai sur le court, ce sera avec l’idée de tout donner. J’espère une fin positive, mais c’est un sacré défi. Novak a retrouvé la forme et il joue un des meilleurs tennis de sa vie. Je suis en demi-finales avec trois des meilleurs joueurs de tous les temps. Je me sens bien en leur compagnie, mais je ferai tout pour les battre.”

Notre avis

Cette joute s’annonce palpitante. Si Novak Djokovic a le statut de léger favori, il le doit, avant tout, à son rang de numéro 1 mondial et à sa série impressionnante en Grand Chelem. Sa dernière victoire sur Dominic Thiem à Madrid il y a seulement quelques semaines a aussi été le signal de son retour sur le devant de la scène, lui qui avait du mal à retrouver son meilleur niveau après son triomphe à Melbourne. Le Serbe abordera donc vraisemblablement ce match dans de bonnes dispositions mentales, surtout qu’il le sait : il ne lui reste que deux victoires à aller chercher pour accomplir son “Djoko Slam 2.0”.

Mais, paradoxalement, Thiem avait fait meilleure impression pendant la majeure partie de ce duel madrilène. Sa puissance en fond de court, la qualité de son revers qui n’a rien à envier à celle de son adversaire et son service kické pourraient bien faire de gros dégâts. L’Autrichien a clairement haussé le ton depuis les huitièmes de finale et il semble armé pour rivaliser physiquement avec le numéro 1 mondial si le combat venait à durer. Dans des conditions humides (de la pluie est annoncée), sa lourdeur de balle ferait peut-être la différence, même si son lift serait moins efficace. Djokovic a toutefois indéniablement le jeu pour le contrer en prenant la balle tôt après le rebond et grâce à ses qualités défensives hors norme. Moins prestigieuse sur le papier que celle opposant Rafael Nadal à Roger Federer, cette seconde demi-finale pourrait se révéler bien plus indécise.

Dominic Thiem lors de Roland-Garros 2019

Dominic Thiem lors de Roland-Garros 2019Getty Images

Source: Eurosport

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :