France: Val-d’Oise. Un violeur en série présumé de 15 ans interpellé à Ermont

Les policiers ont interpellé un adolescent soupçonné d’avoir violé deux femmes et sexuellement agressé une troisième aux abords de la gare de Cernay, à Ermont (Val-d’Oise).

Elles avaient été attaquées aux abords de la gare de Cernay, à Ermont (Val-d’Oise). Trois femmes, deux violées, l’une agressée sexuellement, par un adolescent en l’espace de quelques jours au mois de juillet. En début de semaine, les policiers du commissariat d’Ermont ont identifié et interpellé un adolescent de 15 ans seulement soupçonné d’être l’auteur des faits, selon nos informations confirmant celles du Parisien.

L’enquête débute à la suite d’une série de plaintes similaires de femmes expliquant avoir été victimes d’un jeune garçon. La première remontant au 7 juillet. Elles décrivent alors un mode opératoire identique. Des attaques commises à la sortie de la gare.

Abordée par un adolescent à vélo

Alors qu’elle regagne son domicile, l’une des victimes est abordée par un ado à vélo qui fait mine de vouloir lui demander un renseignement. Il se jette alors sur la femme, la projette au sol et lui impose une fellation. La victime se débat et hurle alertant des riverains. Alors que plusieurs habitants sortent de chez eux, l’agresseur prend la fuite.

De la même manière, il avait approché un autre femme qui se retrouve saisie par le bras. L’individu lui caresse les seins et les fesses. Là encore, face aux cris de la victime, le jeune part en courant.

Il lui caresse le sexe et la pénètre

La troisième femme avait été attaquée par-derrière par le prédateur sexuel, dans le même secteur. Après lui avoir caressé les fesses et le sexe, il l’avait pénétrée avant de prendre la fuite, peut-être par peur d’être surpris par des témoins.

Grâce à la description faite par les victimes, les enquêteurs réussissent à identifier le suspect notamment en visionnant les images enregistrées par les caméras de surveillance.

Repéré circulant à vélo dans le quartier de la gare de Cernay mardi 23 juillet, il est interpellé et placé en garde à vue. Au cours de celle-ci, l’adolescent aurait reconnu une partie des faits. Il a été déféré devant un juge pour enfants du parquet de Pontoise jeudi soir.

Source: Actu.fr

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages
%d blogueurs aiment cette page :