Football: Le Barça ne veut pas être “obligé” d’acheter Neymar… et la Juve s’en mêle

TRANSFERTS – Le feuilleton prend encore une nouvelle tournure. Alors que le Barça souhaiterait s’offrir Neymar via un prêt sans obligation d’achat, la Juventus aurait renoué le contact avec le Paris Saint-Germain pour évoquer l’avenir du Brésilien.

Le Barça veut toujours Neymar. Mais il ne sait pas s’il en voudra encore la saison prochaine. Le club va donc tenter de minimiser le risque, comme il l’a décidé lundi lors d’une réunion impliquant ses principaux dirigeants ; réunion destinée à boucler l’offre officielle et écrite pour le Paris Saint-Germain.

Selon les informations recueillies par Mundo Deportivo à la suite de cette rencontre en interne, la direction blaugrana aimerait désormais réaliser une opération similaire à celle qu’elle a bouclée avec le Bayern Munich pour y envoyer Philippe Coutinho. Cette fois-ci dans la position de l’acheteur et non plus du vendeur, Barcelone privilégierait un prêt payant… sans obligation d’achat.

Ainsi, le champion d’Espagne pourrait s’éviter une nouvelle catastrophe économico-sportive en cas de performances décevantes de l’attaquant brésilien. Ou régler, dans le cas contraire, un transfert beaucoup plus facile à amortir grâce aux 120 millions d’euros que devrait payer le Bayern pour garder Coutinho.

Au tour de la Juventus

Pas sûr, néanmoins, que cette nouvelle option soit beaucoup plus convaincante que les précédentes aux yeux du Paris Saint-Germain, qui n’aurait pas grand-chose à y gagner. D’après le quotidien espagnol, le Barça aurait de toute façon abandonné l’idée d’inclure des joueurs dans la transaction. Pour une raison simple : le PSG ne souhaitait pas accueillir les indésirables du Barça, et les Catalans refusaient de céder les éléments susceptibles d’intéresser le champion de France.

Si la tendance est nouvelle, l’avenir de Neymar ne semble pas beaucoup plus clair. Au contraire. Car lundi soir, Globoesporte avançait que la Juventus serait revenue aux nouvelles afin d’évoquer le cas du Brésilien, profitant ainsi de l’intérêt du PSG pour Paulo Dybala. Preuve que l’épilogue de la telenovela de l’été s’est encore éloigné. La fermeture du marché des transferts, elle, approche.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages
%d blogueurs aiment cette page :