Seine-Saint-Denis: un homme soupçonné d’avoir tué sa mère de plusieurs coups de couteau

L’homme, connu pour avoir des troubles psychologiques, a été interné en psychiatrie. Il est soupçonné d’avoir asséné, dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs coups de couteau mortels à sa mère de 62 ans.

Un homme de 35 ans a été interné alors qu’il est soupçonné d’avoir poignardé sa mère de 62 ans dans son appartement HLM de Montfermeil en Seine-Saint-Denis, rapporte le Parisien ce lundi. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny. 

Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche, au rez-de-chaussée d’un immeuble d’une résidence HLM tranquille située au château des Perriers, à Montfermeil. En pleine nuit, des voisins racontent avoir entendu des cris de femmes, puis des hommes parler.

Trois hommes découverts sur place 

Appelés par l’un des fils de la victime, les policiers du commissariat de Clichy-sous-Bois/Monfermeil se rendent sur place et découvrent alors la mère de famille en sang dans la cuisine de l’appartement. Deux hommes se trouvent sur les lieux, tandis qu’un troisième est enfermé dans la salle de bain. 

Les policiers tentent de faire un massage cardiaque à la victime jusqu’à l’arrivée des pompiers mais celle-ci est alors déjà en arrêt cardio-respiratoire. Blessée par plusieurs coups de couteau, cette femme mourra des suites de ses blessures.

Les trois individus présents sur les lieux ce soir-là ont été placés en garde à vue, d’après le Parisien, mais celui qui présentait des problèmes psychologiques est vite apparu comme l’auteur présumé du meurtre. Il a donc été interné en hôpital psychiatrique et n’a toujours pas pu être entendu par les enquêteurs. Les deux autres gardes à vue ont, elles, été levées. 

Des couteaux qui auraient été lavés ce soir-là ont été retrouvés par la police sur les lieux du drame vont être expertisés. L’homme soupçonné du meurtre, lui, se serait changé avant l’arrivée des secours .

Source: BFMTV

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages
%d blogueurs aiment cette page :