Football: Benedetto enchaine, l’OM est définitivement lancé

LIGUE 1 – Un but de Dario Benedetto a suffi au bonheur de Marseille face à Saint-Etienne (1-0) à l’issue d’un match très moyen. Ce succès permet à l’OM d’enchainer un second succès et de remonter au 8e rang au classement. Rien ne va plus pour les Verts, désormais 16es.

L’Olympique de Marseille est bien lancé. Après leur victoire face à Nice mercredi (2-1), les Phocéens se sont imposés d’une courte tête face à Saint-Etienne dimanche soir (1-0) lors de la 4e journée de Ligue 1. Pauvre en occasions franches, ce match a permis de mettre à nouveau en lumière la recrue Dario Benedetto. Auteur d’un match accompli, l’Argentin a signé l’unique but du match et confirme sa première sortie face aux Aiglons, où il avait déjà trouvé le chemin des filets. Marseille remonte à la 8e place du classement, Saint-Etienne reste englué au 16e rang.

Benedetto utile et efficace

Il fallait un geste de classe pour débloquer ce choc plutôt fermé entre deux équipes au ralenti en ce début de saison. Ce n’est pas un geste mais une action collective superbe qui a réveillé un Vélodrome et une rencontre qui ronronnaient jusque-là. Servi malicieusement par Dario Benedetto côté droit, Bouna Sarr a déboulé dans son couloir avant de servir Morgan Sanson dans la surface. Le milieu olympien a remisé en une touche dans l’axe pour l’Argentin, qui est venu tromper Ruffierd’un plat du pays (1-0, 33e).

Excellent en remise et seul Phocéen réellement tranchant dimanche soir, Benedetto a confirmé sa bonne sortie face à Nice mercredi. Avec deux buts en deux matches, l’ancien de Boca Juniors a réalisé une semaine pleine. Il fallait bien ça pour illuminer une soirée hachée et souvent sur un faux-rythme. Les Olympiens ont su fêter dignement la 400e cape en Ligue 1 de leur capitaine Steve Mandanda, et Florian Thauvin a pu jouer en fin de match, un mois et demi après sa blessure. Ils n’ont pas su proposer un jeu léché, mais eux montent en puissance et engrangent de la confiance.

Aholou et Palencia blessés

Dynamique inverse pour Saint-Etienne, qui n’a plus gagné depuis la première journée et qui a attendu un éclair de Wahbi Khazri pour forcer le verrou phocéen. Les Verts ont en plus perdu Jean-Eudes Aholou et Sergi Palencia sur blessure (Amavi aurait d’ailleurs pu être expulsé sur la blessure de l’Espagnol). Les hommes de Ghislain Printant ont cruellement manqué d’inspiration dans la surface, et la bonne rentrée de Denis Bouanga n’y a finalement rien changé.

Au classement, Marseille fait la bonne opération et gagne cinq places au classement. Avec deux victoires en une semaine, les voilà huitièmes. Les Verts végètent en bas de classement et pointent au 16e rang.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages
%d blogueurs aiment cette page :