TECH: Près de 200.000 euros d’iPhone dérobés dans un Apple Store

En Australie, des malfaiteurs ont mis la main sur une grande quantité de produits Apple, qu’ils pourraient avoir du mal à écouler.

Ils n’auront pas attendu la sortie des prochains iPhone pour commettre leurs méfaits. D’après une information d’ABC Australiareprise par le site américain 9to5Mac, six individus se sont attaqués à un Apple Store de la ville de Perth (Australie) à 2h15 du matin ce lundi 2 septembre. Ils ont brisé les vitres de l’enseigne à l’aide d’une massue, avant de tenter de dérober de la marchandise. Leur entreprise a cependant été stoppée nette après l’intervention d’un taxi.

Ils se sont alors redirigés vers une autre boutique officielle d’Apple à Booragoon, une banlieue de Perth, à une quinzaine de minutes en voiture. Après avoir menacé les employés en charge de la sécurité de la boutique, située dans un centre commercial, le groupe est finalement reparti avec de nombreux iPhone. Leur valeur est estimée à 300.000 dollars australiens, soit l’équivalent de 185.000 euros.

Des smartphones inutilisables

Rapidement, les autorités ont lancé un avertissement aux particuliers susceptibles d’acheter cette marchandise volée. “La police tient à prévenir le public que les smartphones volés sont sécurisés par le fabricant (Apple, ndlr)” prévient l’un des responsables des autorités locales, qui rappelle que les appareils seront bloqués.

“Nous voulons protéger le public et nous demandons à quiconque souhaite acquérir un smartphone de seconde main de tenir compte de nos avertissement pour éviter de se retrouver avec un produit inutile” complète-t-il.

Pour rappel, un smartphone volé peut être bloqué à distance par son fabricant, par son propriétaire, mais également par un opérateur. Fin 2018, Free avait ainsi bloqué 300.000 appareils loués puis revendus illégalement par des clients peu scrupuleux sur des plateformes de petites annonces.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages
%d blogueurs aiment cette page :