FOOTBALL: Sans Griezmann, le Barça atomise Séville

LIGA – Quatre jours après avoir renversé l’Inter Milan en Ligue des Champions, le FC Barcelone n’a fait qu’une bouchée du FC Séville ce dimanche (4-0). Luis Suarez (auteur d’un but splendide), Arturo Vidal, Ousmane Dembélé (expulsé en fin de match) et Lionel Messi ont trouvé le chemin des filets pour les Catalans, alors qu’Antoine Griezmann est resté sur le banc.

Le FC Barcelone n’a pas fait de détails. Ce dimanche soir, dans le cadre de la 8e journée de Liga, les Blaugrana ont tranquillement disposé du FC Séville (4-0), au Camp Nou. Luis Suarez (27e), Arturo Vidal (32e) et Ousmane Dembélé (35e) ont assuré l’essentiel dans le premier acte, avant que Lionel Messi n’aggrave la marque (78e). Toutefois, les hommes d’Ernesto Valverde ont terminé à 9, après les expulsions de Ronald Araujo et d’Ousmane Dembélé, en toute fin de rencontre. Grâce à ce probant succès, les Barcelonais remontent à la 2e place, à deux unités du Real Madrid. De son côté, le FC Séville reste 6e.

Face à la meilleure équipe à l’extérieur en Liga, Ernesto Valverde avait décidé de faire des choix forts, dans son onze de départ. Sergio Busquets, pour la troisième fois de la saison, et Antoine Griezmann avait pris place sur le banc, tandis que Ousmane Dembélé et Jean-Clair Todibo, qui suppléait Clément Lenglet suspendu, avaient été titularisés d’entrée. Ultra réalistes, les Barcelonais ont fait le spectacle, en pliant la rencontre en seulement huit petites minutes. Après une première tentative lointaine (4e), Luis Suarez a ouvert le score, d’un sublime retourné acrobatique (27e, 1-0).

Passée la demi-heure de jeu, Arturo Vidal a doublé la mise, pour sa première titularisation de la saison en Liga. Le Chilien a parfaitement dévié du bout du pied droit, un bon service d’Arthur (32e, 2-0). Enfin, après notamment un crochet pour éliminer Diego Carlos, Ousmane Dembélé a ensuite donné encore un peu plus d’ampleur à ce score, d’un plat du pied droit (35e, 3-0), pour le 300e but du FC Barcelone sous l’ère Ernesto Valverde. Lionel Messi, longtemps blessé cette saison, a enfin pu ouvrir son compteur buts, devenant même le premier joueur à marquer dans 16 saisons consécutives de Liga, au 21e siècle. Après une première tentative qui a mis à contribution Tomas Vaclik (60e), le meneur de jeu a trouvé l’ouverture sur un magnifique coup-franc direct, du gauche (78e, 4-0).

Le FC Séville a tiré davantage au but que le Barça

Pourtant, le FC Séville, qui a tiré davantage au but que son adversaire (16 frappes contre 15), n’avait pas démérité depuis le coup d’envoi. Une impuissance toutefois symbolisée par un homme en particulier. Titularisé pour la septième fois de la saison en Liga, Luuk de Jong n’a toujours pas inscrit le moindre but. Son manque de réussite a encore été criant durant cette rencontre, malgré cinq tentatives, dont une cadrée (11e) et un poteau (49e).

Dans une rencontre marquée par un total de dix cartons jaunes, les Barcelonais ont fini par perdre leurs nerfs dans les derniers instants, avec les expulsions, coup sur coup, de Ronald Araujo (87e), qui venait tout juste de remplacer Jean-Clair Todibo, puis d’Ousmane Dembélé (88e). Grâce à ce quatrième succès consécutif, toutes compétitions confondues, les Blaugrana confirment leur regain de forme. Le Barça reste surtout toujours aussi irrésistible au Camp Nou.

Source: Eurosport

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages
%d blogueurs aiment cette page :