INTERNATIONAL

Séisme en Turquie et en Syrie : Plus de 5000 morts, les recherches se poursuivent.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré l’état d’urgence dans dix provinces de Turquie, mardi 7 février, illustrant l’ampleur des violents séismes qui ont frappé le sud-est du pays et le nord de la Syrie lundi. Le bilan fait état de plus de 5 000 morts, mais les opérations se poursuivent pour retrouver les corps et d’éventuels survivants. Le temps presse, notamment à cause de la chute brutale des températures, qui fait courir un risque d’hypothermie aux personnes piégées sous les décombres. Suivez notre direct.

 Les secouristes français arrivent sur place. Les 73 premiers pompiers et membres sécurité civile envoyés par la France ont atterri en Turquie en fin de matinée, et doivent se rendre dans la ville d’Hatay, très touchée par les puissantes secousses et proche de la frontière syrienne. Prochainement, 65 autres renforts français doivent être envoyés sur place. Le Secours populaire annonce avoir de débloqué 100 000 euros de son fonds d’urgence, et lance un appel aux dons.

 L’aide humanitaire à la Syrie affectée. Le seul point de passage de l’aide vers la zone rebelle du pays depuis la Turquie a été touché par le séisme, affirme un porte-parole de l’ONU, Jens Laerke. Le séisme a détruit des routes en Turquie et eu un impact sur le personnel local et international de l’ONU, a-t-il expliqué. Lundi, le régime de Bachar Al-Assad a lancé un appel à l’aide internationale. La Russie, alliée du dictateur, a annoncé l’envoi de secours. L’ONU a aussi promis une assistante, mais destinée “à tous les Syriens sur tout le territoire”.

 23 millions de personnes pourraient être concernées. “Les cartes des événements montrent que 23 millions de personnes sont potentiellement exposées, dont environ 5 millions de personnes vulnérables”, a déclaré une responsable de l’Organisation mondiale de la santé, mardi. L’OMS promet son soutien sur le long terme après l’envoi d’aide d’urgence. 

 Le bilan s’alourdit à plus de 5 000 morts. Selon le dernier bilan officiel, plus de 5 000 personnes ont trouvé la mort dans la catastrophe, dont 3 549 en Turquie, selon le président turc Recep Tayyip Erdogan, et 1 622 en Syrie, selon le gouvernement et les secouristes. Rien qu’en Turquie, les autorités ont dénombré près de 5 000 immeubles effondrés.

 Trois grosses secousses. Plusieurs nouveaux tremblements de terre ont été enregistrés lundi et dans la nuit. Une réplique, de magnitude 5,5, a été ressentie à 4h13 ce matin près de Gölbasi, dans le sud de la Turquie. Lundi, une plus forte secousse encore, de magnitude 7,5, avait frappé le sud-est de la Turquie à la mi-journée. Son épicentre était situé près de la ville turque d’Ekinozu, à une centaine de kilomètres au nord du premier tremblement de terre. Dans la journée de lundi, pas moins de 185 répliques ont été enregistrées, consécutives aux premières secousses.

Source: Francetvinfo

%d blogueurs aiment cette page :