RENDEZ-VOUS SANGLANT SUR FACEBOOK

GENÈVE 

Samantha lui a dit non une première fois et il semble avoir compris. Alors elle n’a aucune raison de se méfier…

La nuit vient de tomber sur Genève. Dans un bar, en face de la gare Cornavin, Samantha et Atoussa, 19 ans l’une et l’autre, boivent un dernier café ensemble. Elles ont passé la journée à faire du lèche-vitrines dans le centre commercial Balexert. A présent – il est un peu plus de 21 h 30 –, il est temps de se séparer. Samantha, une jolie blonde aux yeux bleus, a un train à prendre. Ce 22 novembre au soir, elle a rendez-vous avec un ami d’enfance qu’elle avait plus ou moins perdu de vue ces dernières années. Ils se sont récemment retrouvés grâce à Facebook. Fidèle à son naturel enjoué, elle est d’humeur blagueuse. Alors qu’elle quitte Atoussa, sa copine, elle lui lance avec un sourire :
Ah, au fait, si tu n’as pas de nouvelles de moi avant une heure du matin, c’est que quelque chose m’est arrivé ! Atoussa hausse les épaules en riant. Samantha disparaît dans la foule de la gare… Bizarre, tout de même, cette plaisanterie. Et vaguement inquiétante. Surtout quand on connaît la suite de l’histoire.

DEPUIS L’ADOLESCENCE, IL A UN FAIBLE POUR ELLE

Le garçon avec qui Samantha a rendez-vous s’appelle Luis R. Il a grandi dans le même quartier qu’elle, le Lignon, à l’ouest de Genève. Sourire enjôleur, coupe « au gel », il est plutôt beau mec. Les filles apprécient aussi son côté « bad boy », qu’il cultive en dealant du shit, en se bagarrant à l’occasion avec d’autres petits caïds de quartier­. Samantha le connaît depuis l’école primaire, mais contrairement à d’autres, elle n’est jamais vraiment tombée sous son charme. Il faut dire qu’elle a du caractère. Très féminine, avec ses longs cheveux et son maquillage toujours soigné, elle est loin pourtant d’être une midinette. C’est une jeune femme solide, sûre d’elle, qui n’a pas froid aux yeux. Sauter seule dans un train, à 21 h 40, ça ne lui fait pas peur. Ce mercredi soir, c’est à Cheyres qu’elle a rendez-vous, à une centaine de kilomètres de Genève. Luis R. vit là-bas depuis près d’un an. Pourquoi Samantha a-t-elle accepté d’aller l’y retrouver ? On l’ignore, mais ce qui est sûr, en revanche, c’est que Luis, depuis l’adolescence, a un faible pour elle. Il y a quelques mois, il a repris contact avec elle via les réseaux sociaux pour lui raconter sa nouvelle vie à Cheyres, son boulot dans un restaurant des bords du lac de Neuchâtel. Il lui a dit aussi qu’il avait maintenant une petite amie, mais qu’il serait prêt à la quitter au cas où elle accepterait de sortir avec lui… Samantha a repoussé cette proposition. Elle lui a répondu qu’elle préférait qu’ils restent amis. En clair, Luis s’est pris un « râteau », mais il n’en a pas gardé rancune à la jolie blonde, semble-t-il, puisque ce soir il la reçoit chez lui. En toute amitié, certainement. 23 h 16. Le train de Samantha entre en gare de Cheyres. La jeune fille se connecte sur sa messagerie Whatsapp. Puis plus rien… A une heure du matin, Atoussa n’a toujours pas reçu de nouvelles de son amie. Elle n’en recevra plus jamais.

 

Source: Le nouveau détective

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 183
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :